Bienvenue sur le site de la régie du SPANC du territoire de la CINOR

Fiche 2 : Fosse toutes eaux

DÉFINITION

IMPLANTATION ET DIMENSIONNEMENT

Le dimensionnement de la fosse septique se fait en fonction du nombre de pièces principales pour les maisons d’habitation individuelle.

Le nombre de pièces principales (PP) correspond à toute les pièces de l’habitation exceptées les pièces de service telles que : toilettes, cuisine, salle de bain…

Dimensionnement de la fosse toutes eaux jusqu’à 5 pièces principales (PP)} Volume à rajouter par pièce principale au-delà de 5
3 m3 1 m3

Pour les autres projets, des études particulières doivent être menées. Néanmoins, le dimensionnement se fait en fonction du nombre d’équivalent habitant (eH) en partant sur une base de 0,5 m3 de volume utile de fosse par eH.

SCHÉMA DE PRINCIPE

La fosse toutes eaux devra être implantée le plus près possible de l’habitation (à moins de 10 m) afin d’éviter les risques de colmatage par les graisses de la conduite d’amenée des effluents domestiques.

Si la fosse est à plus de 10 m, l’emploi d’un bac à graisses est justifié entre la sortie des eaux ménagères et la fosse toutes eaux.

Elle sera située à l’écart de toute charge roulante ou statique. Elle sera accessible pour l’entretien et sera munie d’au moins un tampon de visite accessible.

La séparation 2/3, 1/3 n’est pas nécessaire. Il est recommandé de ne pas la mettre en place.

La hauteur d’eau conseillée, sera de 1,20 m à 1,40 m. La conduite d’amenée des eaux usées aura une pente comprise entre 2% et 4%. Le niveau de l’entrée de la fosse sera plus haut que celui de la sortie.

Les dimensions de la fouille doivent être suffisantes pour permettre la mise en place de la fosse sans contact avec les parois de la fouille.

La fosse reposera généralement sur un lit de 10 cm de sable horizontal et compact.

Le remblayage de la fouille se fera systématiquement, en couches successives compactées avec du sable, et en procédant dans le même temps, au remplissage en eau de la fosse afin d’équilibrer les pressions et d’éviter les risques d’éclatement ou d’écrasement de celle-ci.

VENTILATION

Un dispositif de ventilation efficace sera mis en place et sera composé :

  • d’un tuyau d’aération du dispositif (entrée d’air) placé au dessus de la toiture, en général confondu avec le tuyau d’amenée des eaux usées.
  • d’un tuyau d’extraction des gaz, placé en sortie de fosse (de préférence après le filtre indicateur de colmatage ou préfiltre) et servant à évacuer les gaz générés par le système de prétaitement (fosse toutes eaux). Cette canalisation sera prolongée au dessus de la toiture.

Les tuyaux d’aération et d’extraction ont un diamètre de 100 mm minimum.

ENTRETIEN

L’entretien de la fosse (vidange) doit se faire au minimum tous les quatre ans par une entreprise spécialisée.

Cet entretien a pour but :

  • d’assurer la pérennité de votre dispositif d’assainissement non collectif.
  • d’éviter le colmatage prématuré de l’épandage dû au départ de boues et des flottants.