Bienvenue sur le site de la régie du SPANC du territoire de la CINOR

Fiche 5 : Epandage par tranchées

DÉFINITION

CONDITIONS DE RÉALISATION

  • Pente générale du terrain inférieure à 10% (entre 5% et 10% un aménagement particulier est à mettre en place ; au-delà, le terrassement est indispensable).
  • Sol sableux à limoneux. La capacité d’absormtion du sol correspondante, illustrée par le coefficient de perméabilité K, est comprise entre 15 et 500 millimètres par heure.
  • Fond des tranchées compris entre 0,60 et 1 m sous la surface du sol suivant le niveau d’arrivée des effluents prétraités.
  • Absence de nappe jusqu’à 1,50 m de profondeur.
  • Autres conditions de réalisation à consulter dans la fiche n° 1 sur les dispositions générales.

CONDITIONS DE RÉALISATION

Les longueurs des tranchées à mettre en œuvre sont définies en fonction de la perméabilité du sol (coefficient K en millimètres par heure) et en fonction du nombre de pièces principales pour les maisons d’habitations individuelle.

Nature du sol Dimensionnement jusqu’à 5 pièces principales (PP) Mètres de tranchées à rajouter par PP au-delà de 5
Sol à dominance argileuse
K < 15 mm/h
Épandage irréalisable Épandage irréalisable
Sol limoneux
15 mm/h < K < 30 mm/h
60 à 90 m de tranchées filtrantes au minimum 20 m à 30 m
Sol à dominance sableuse
30 mm/h < K < 500 mm/h
45 m de tranchées filtrantes au minimum 15 m
Sol fissuré ou trop perméable K > 500 mm/h Épandage irréalisable Épandage irréalisable

Pour les autres projets d’habitation, une étude particulière doit être menée.

SCHÉMAS DE PRINCIPE


La profondeur de fouille sera comprise entre 0,60 m et 1 m.

Le regard de répartition devra assurer une égale répartition des effluents dans les tranchées constitutives du dispositif

• Schéma d’un drain :

Les orifices des drains doivent être d’au moins 5 mm (8 mm minimum s’ils sont circulaires).

La pose des tuyaux se fera dans l’axe médian de la tranchée sur la couche de graviers, orifices vers le bas avec un pente de 1%.

• Schéma d’ensemble pente > 5% :
.
.

.

Dans le cas où la pente est supérieure à 5%, les tranchées d’infiltration doivent être horizontales et peu profondes et implantées perpendiculairement à la plus grande pente du terrain naturel.

Les tranchées sont séparées par une distance minimale d’axe en axe égale à 1,50 m.

La profondeur des tranchées sera comprise entre 0,60 m et 0,80 m.

Malgré la pente, l’eau ne doit pas avoir de chemin préférentiel dans l’épandage. Le départ de chacun tuyau plein du regard de répartition sera horizontal sur 0,50 m.

Les matériaux et le matériel utilisés seront les mêmes qu’en terrain plat.